02Juil
Testament
By: admin_villemaire On: juillet 02, 2016 In: Testament Comments: 0

En l’absence de testament, la loi déterminera à la fois vos héritiers et la part à laquelle ils ont droit. Par contre, ces règles de partage établies par le Code civil reflètent-elles vraiment vos dernières volontés? Vous pourrez profiter de votre visite chez le notaire lors de l’achat d’une propriété pour faire votre testament afin, notamment, de désigner vous-même vos héritiers.

Testament, héritage et conjoints de fait

Que vous ayez été conjoints de fait durant 2 ans ou 25 ans, votre conjoint n’aura aucun droit dans votre succession à moins que vous ne l’ayez désigné comme héritier dans votre testament. Ainsi, si votre conjoint et vous faites une acquisition immobilière ou si vous désirez simplement le protéger, le testament s’avère nécessaire.

Les époux ne sont pas automatiquement les seule héritiers

Il ne faut pas non plus prendre pour acquis que le mariage a pour effet de désigner votre époux comme votre héritier unique à votre décès. Au contraire, si vous décédez sans testament, votre époux héritera de vos biens avec vos enfants ou à défaut, avec vos parents ou vos frères et sœurs.

Intégrer les enfants à un testament

Lorsque vous êtes nouveaux parents, rédiger votre testament vous permettra non seulement de fixer l’âge à laquelle vous voulez que vos enfants puissent administrer seuls leur héritage, que ce soit 18 ans, 21 ans ou 25 ans par exemple, mais également de leur nommer un tuteur.

 

Leave reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *